Je suis une grande fan de thrillers scandinaves, et j’ai découvert Camilla Grebe, autrice suédoise, avec son premier roman : Un cri sous la glace.

Régulièrement, c’est avec plaisir que je découvre les dernières publications de cette autrice. Que ce soit en version papier ou en version audio, j’apprécie énormément l’univers scandinave de Camilla Grebe. Cette fois-ci, c’est en livre audio que ce thriller s’est dévoilé à moi.

Résumé du roman

Connaît-on vraiment les gens qu’on aime ?
Dans sa grande maison aux abords de Stockholm, Maria aime sa famille recomposée avec son nouveau mari Samir, son petit Vincent, si fragile et attachant, et sa splendide belle-fille Yasmin, qui couvre ce dernier d’amour.
Par une terrible nuit d’hiver, Yasmin disparaît près de la falaise, mais aucun corps n’est jamais retrouvé. Bientôt, tout accuse Samir. Après tout, n’avait-il pas une relation conflictuelle avec sa fille ? Maria ne peut y croire, mais petit à petit, le doute l’envahit…
Les inspecteurs Gunnar Wijk et Ann-Britt Svensson sont chargés de l’enquête. Jamais faux-semblants et mensonges n’auront autant régné.

L’horizon d’une nuit de Camilla Grebe

Mon avis sur ce roman

Encore une fois, je remercie Netgalley et Audiolib pour leur confiance. C’est grâce à eux que j’ai pu écouter ce nouveau roman de Camilla Grebe : L’horizon d’une nuit.

Vous connaissez sans doute l’expression des amoureux de lecture « je n’ai pas pu lâcher ce livre » ? Hé bien, c’est exactement ce qu’il s’est passé pour moi avec ce roman audio. A la place d’un livre, ce sont plutôt mes écouteurs que je n’ai pu reposer avant de connaître le dénouement de cette histoire !

J’ai beaucoup apprécié cette écoute, d’autant plus qu’il y avait deux lecteurs : Marie Bouvier et Philippe Spiteri. Ils ont tous deux réussi avec brio à faire vivre et incarner leurs différents personnages.

En effet, ce roman est un roman à plusieurs voix. Nous découvrons l’histoire à travers le point de vue des différents protagonistes : Maria, Vincent, Gunnar et Yasmin.

J’ai aimé que le roman soit construit de cette façon, et c’était tout à fait compréhensible. (Ce n’est malheureusement pas toujours le cas avec ce type de romans à plusieurs voix).

Entre mensonges et faux-semblants, les personnages de Camilla Grebe nous mènent en bateau tout au long du récit. Quand nous pensons avoir compris ce qu’il s’est réellement passé le soir de la disparition de Yasmin, un autre point de vue chasse nos certitudes. C’est cette ambiance de mensonges et non-dits qui nous pousse véritablement à vouloir connaître le fin mot de toute cette histoire.

Au fil des pages, des personnages qui nous semblaient dans un premier temps sympathiques, finissent par nous révulser. Le seul personnage que j’ai aimé tout au long de mon écoute, c’est Vincent, le fils de Maria. Il est porteur de trisomie 21 et sa façon de voir le monde est très attachante, bien que parfois triste, surtout avec le temps.

L’horizon d’une nuit est le récit d’une histoire de famille qui sombre de plus en plus dans le chaos emportant avec elle chacun des membres qui la composent.

Je suis sortie de cette lecture avec un sentiment de tristesse, de mélancolie. Il s’agit de l’histoire d’un gâchis. Un gâchis provoqué par les mensonges, l’égoïsme, la peur.

Camilla Grebe a réussi son pari de nous montrer comment la bêtise humaine peut rapidement briser de nombreuses vies autour d’elle.

★★★★

Laisser un commentaire

Caroligraphie

🖋️📚🏺 Salut, je m'appelle Caroline, j'ai 33 ans et je vis près d'Arras.
Diplômée en Histoire, c'est un sujet que j'aime retrouver également en littérature à travers les romans historiques, les thrillers, ou encore la fantasy YA. Je suis également passionnée par le patrimoine, les mystères, l'ésotérisme et je pratique la généalogie 😊
Pour finir, je suis une lectrice qui préfère le café plutôt que le thé, mais vous trouverez toujours un chat près de moi ! 🐱

Vous pourriez également aimer...

%d blogueurs aiment cette page :