J’ai eu le plaisir de découvrir la plume de Karine Lebert il y a déjà quelques temps de ça. J’ai d’ailleurs chroniqué sur ce blog l’intégrale de son roman Les amants de l’été 44.

Je vous retrouve donc aujourd’hui pour vous présenter son tout dernier ouvrage publié aux Presses de la Cité : Les souvenirs et les mensonges aussi…

Résumé du roman

À Honfleur, en 1938, Pauline brave l’opinion publique en épousant Joachim, un réfugié allemand qui a fui la montée du nazisme. Les unions franco-allemandes sont mal acceptées et le couple est mis à l’index. Quand la guerre éclate, Pauline quitte tout pour suivre son mari, entré en clandestinité.
En 1946, dans un Berlin occupé par les Alliés, Hilda, la sœur de Joachim, tombe amoureuse d’un officier français. De cette liaison naît une enfant, Adeline, qui disparaît mystérieusement. Hilda se lance dans une recherche désespérée pour la retrouver.
Soixante-dix ans plus tard, à Cabourg, Valentine et Magda, deux jeunes musiciennes, deviennent inséparables. Valentine est normande et Magda, l’arrière-petite-fille de Pauline, allemande. Intriguée par l’histoire familiale de son amie, Valentine part sur les traces d’Adeline.
Entre passé et présent, souvenirs et mensonges affluent. Commence alors une véritable enquête…

Les souvenirs et les mensonges aussi… de Karine Lebert

Mon avis sur ce roman

Cette lecture a été possible une fois de plus grâce à NetGalley et aux Presses de la Cité.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un coup de coeur, j’ai trouvé cette lecture agréable. La plume de l’autrice est plaisante, ce qui contribue au plaisir de lire.

La véritable action de ce roman débute bien après le milieu du livre. C’était un peu long selon moi. L’histoire de Pauline pendant la Guerre en France ne m’a pas plus intéressée que ça. L’écriture de l’autrice est agréable mais je n’ai pas vibré pour la première partie du roman. J’ai trouvé les personnages trop plats, sans profondeur dans ce début de récit.

Le roman prend vie après la Seconde Guerre Mondiale avec le personnage d’Hilda que nous retrouvons en Allemagne. L’autrice semble avoir perdu du temps à exposer le contexte et la vie de ses personnages pendant la guerre, car nous finissons pas comprendre que le véritable enjeux du roman se déroule dans l’après-guerre. Le personnage d’Hilda est plus plaisant à suivre même s’il m’a agacé par moments.

C’est également, selon moi, un point faible du roman, les personnages sont peu attachants. Leur caractère change beaucoup trop brutalement. Ils alternent entre niaiserie et force. C’est ce qui me fait penser qu’ils n’ont pas été assez travaillés, ou encore que l’autrice a voulu intégrer trop de protagonistes à son récit au détriment de leur construction.

La rencontre entre Valentine et Magda en 2014 semble un peu tirée par les cheveux. C’est cependant cette rencontre qui justifie le titre du roman et qui fait réellement débuter l’enquête sur les personnages, et notre intérêt pour eux.

L’aspect historique du roman est son point fort. La bibliographie en fin d’ouvrage semble d’ailleurs très intéressante. L’histoire en elle-même n’est ni bonne, ni mauvaise, elle est simplement rendue peu attractive.

Pour conclure, l’autrice semble avoir voulu écrire sur des aspects peu connus de la seconde guerre mondiale : l’arrivée de réfugiés allemands fuyant le nazisme, les mariages mixtes, le maquis allemand et après-guerre le retour des Russes blancs en URSS. Seulement l’histoire tissée autour de ces événements est plutôt pauvre pour en faire un véritable coup de cœur.

Je conseille toutefois cette lecture pour son aspect historique fidèle et intéressant. L’histoire des protagonistes quant à elle, s’oubliera rapidement.

★★★★★

Laisser un commentaire

Caroligraphie

🖋️📚🏺 Salut, je m'appelle Caroline, j'ai 33 ans et je vis près d'Arras.
Diplômée en Histoire, c'est un sujet que j'aime retrouver également en littérature à travers les romans historiques, les thrillers, ou encore la fantasy YA. Je suis également passionnée par le patrimoine, les mystères, l'ésotérisme et je pratique la généalogie 😊
Pour finir, je suis une lectrice qui préfère le café plutôt que le thé, mais vous trouverez toujours un chat près de moi ! 🐱

Vous pourriez également aimer...

%d blogueurs aiment cette page :